ToulÉco

Publié le jeudi 28 mars 2019 à 18h50min par Johanna Decorse

Textile. La marque toulousaine Marcel et Jean prend son tablier

A l’origine de la marque de tabliers Marcel et Jean, Camille Castets et Olivier Jeunot ont ouvert leur boutique en ligne en mars dernier. Les deux Toulousains revisitent ce vêtement de travail traditionnel dans un « esprit prêt-à-porter » et une démarche 100 % made in France.

En octobre 2018, Olivier Jeunot et Camille Castets ont retroussé leurs manches et noué leur tablier pour lancer la marque Marcel et Jean, exclusivement dédiée à ce vêtement de travail traditionnel. En hommage à leurs grands-pères qui l’ont toujours porté, les deux jeunes entrepreneurs de 26 et 28 ans, passés par une école de communication et de commerce, ont voulu « remettre au goût du jour le tablier de cuisine sans perdre toutes les valeurs qu’il véhicule » et avec la contrainte d’une fabrication 100 % made in France jusque dans les moindres détails.

Opérationnelle depuis le mois de mars, leur boutique en ligne propose les deux basiques, « le Marcel » et « le Jean », dotés de sangles en coton ou en cuir amovibles pour le lavage et déclinés en deux tailles. A ces modèles s’ajouteront deux nouvelles créations chaque année. « Nous avons voulu des tabliers simples, élégants et résistants c’est pourquoi ils sont doublés. Le choix de matières naturelles et nobles comme le coton et le cuir, était aussi évident pour nous. Nous pensons nos tabliers dans un esprit de prêt-à-porter. L’idée est de faire des pièces uniques, originales, en série limitée plutôt que de décliner le même modèle en plusieurs couleurs et en grandes séries », explique Camille Castets.

Made in France du bouton au carton

Côté fabrication, les deux associés s’appuient sur une demi-douzaine de partenaires. La toile 100% coton est tissée à Saint-Cannat dans les Bouches-du-Rhône, et les boutons sont faits sur mesure et gravés au nom de la marque dans le Jura. Enfin, le cuir, dont la couleur a été spécialement créée par la tannerie basque Rémy Carriat, est transformé en sangles dans les Landes. La confection des tabliers a été confiée à l’atelier Seve Production, installé à Montrabé dans les locaux de la société STB, chargée d’apporter la touche finale avec la broderie au fil rouge du logo.

Quant au packaging en carton imprimé aux couleurs de la marque, il est fabriqué dans l’Essonne. « Une fabrication française, c’était une priorité pour nous. Nous voulions de beaux produits en cohérence avec nos valeurs », ajoute Camille Castets. Les deux entrepreneurs, qui avec leurs tabliers haut de gamme ciblent aussi bien les professionnels que les particuliers, visent un chiffre d’affaires de 38.000 euros en 2019, pour quelque 500 unités vendues.
Johanna Decorse

Sur la photo : Camille Castets et Olivier Jeunot ont lancé leur propre marque de tabliers en novembre 2018.