ToulÉco

Publié le mardi 3 juillet 2018 à 20h30min par Armelle Parion

Thomas Bascaules : « Nous accompagnons les entreprises d’Occitanie à chaque étape de leur vie »

Thomas Bascaules a pris cet hiver la direction de la toute nouvelle agence régionale de développement économique Ad’Occ, dédiée aux entreprises. Entretien.

Thomas Bascaules, la priorité d’Ad’Occ est de soutenir l’emploi de façon équitable sur tout le territoire. Comment et avec quel budget ?
L’agence regroupe six entités fusionnées : Invest Sud de France, LR Set, Madeeli, Sud de France Développement, Synersud, et Transferts. Sa mission principale est d’accroître l’attractivité et l’innovation de la région, et de créer de la valeur et de l’emploi sur l’ensemble du territoire. Pour cela, nous accompagnons tous les porteurs de projet dans les bassins d’emplois des treize départements d’Occitanie. Nous avons un budget de 30 millions d’euros.

Quels sont vos outils ?
Les experts de l’agence mettent à disposition leur savoir-faire stratégique sur les questions de financement, de normes, de réglementation, de propriété intellectuelle et d’intelligence économique. L’agence dispose d’outils performants comme la marque Sud de France, le Plan Entreprendre, le SRI (Schéma régional de l’Innovation, NDLR), ou encore le label Qualité Tourisme.

L’Occitanie est la première région en nombre de créations d’entreprises en France. N’y a-t-il pas des actions à mener pour pérenniser ces entreprises ?
Nous comptons accueillir 100 nouvelles entreprises par an, ce qui fait 2000 emplois à la clé. Mais nous cherchons aussi à accompagner les entreprises à chaque étape de leur vie : création, implantation, innovation, croissance, export, transmission ou reprise. L’agence prévoit d’accompagner 1500 entreprises par an. Elle oriente également les porteurs de projets vers les différents financements qui leur sont accessibles pour leurs projets d’innovation, de développement, d’export ou pour une levée de fonds.

Vous souhaitez structurer l’innovation autour de sept filières. Quelles sont-elles ?
Sept domaines de spécialisations intelligentes constituent nos priorités jusqu’en 2020 : la transition énergétique, les systèmes intelligents et la chaîne de la donnée numérique, les productions agro-alimentaires et la valorisation de la biomasse, les matériaux et procédés pour l’aéronautique et les industries de pointe, la médecine et la santé du futur, l’économie du littoral et de la mer, et le cycle de l’eau. Mais nous accompagnons aussi les filières telles que l’aéronautique, le spatial, les transports intelligents, la logistique, le nautisme, l’économie du sport, le tourisme, le vin…

Vos « bureaux » dans les treize départements sont-ils en place ?
Ad’Occ dispose déjà de douze Maisons de la Région, à Cahors, Lavelanet, Mende, Montauban, Montpellier, Pérols%