ToulÉco

Publié le dimanche 20 août 2017 à 20h00min par Audrey Sommazi

Toulouse. Comment Ikea veut désormais conquérir les pros

article diffusé le 11 mai 2017

Le géant suédois de l’ameublement, installé à Roques-sur-Garonne depuis 1995, déploie son offre auprès des professionnels et des PME. Marchés visés : l’hôtellerie, la restauration et les commerces.

Ikea poursuit sa diversification. Lancée il y a deux ans, l’activité business dédiée aux PME accélère son développement. « Pour monter en puissance, nous avons structuré notre offre que nous avons assorti d’une palette de services payants », indique Philippe Dubrana, directeur du magasin Ikea Toulouse, situé dans la zone commerciale de Roques-sur-Garonne.

En effet, pour rester offensif sur un matché concurrentiel, Ikea reste fidèle à sa politique de prix accessibles tout en proposant des prestations personnalisées clé en main, à commencer par une visite des lieux à aménager. Le client peut aussi s’il le souhaite profiter des conseils d’architecte d’intérieur et se faire livrer les meubles.

En deux ans, Ikea a aussi rodé sa stratégie, en ciblant des secteurs d’activité. « Nous visons les professions libérales qui ont des salles d’attente, les administrations, les promoteurs immobiliers, les magasins ainsi que les hôtels, les gîtes et les restaurants, comme les bars à tapas, sachant que Toulouse est la troisième ville de France en nombre de bars à vin », affirme Sandrine Molina, responsable rayon vente et d’Ikea Business. Pour convaincre cette nouvelle clientèle, un bar à tapas a été aménagé à l’identique dans l’enceinte du magasin. L’objectif étant de montrer que « nos solutions sont fonctionnelles et qu’elles collent aux besoins », poursuit-elle.

Alors que le marché du meuble stagne, selon le directeur, l’activité consacrée aux PME a permis une hausse de 10% du chiffre d’affaires de l’enseigne. Un résultat équivalent est attendu en 2017. Et pour conforter cette croissance, Ikea Toulouse envisage de recruter une deuxième personne dédiée l’activité business pour un déploiement dans l’ex-région Midi-Pyrénées, jusque dans l’Aude.

Click and collect : deux puis trois points retrait

En parallèle, Ikea affûte sa stratégie de vente multicanale. Sachant que 50% des clients ont visité le site internet avant de se rendre dans l’un des trente-trois magasins en France, l’enseigne toulousaine a ouvert en octobre 2015 un click and collect, un point retrait à Saint-Alban, au nord de Toulouse. Un deuxième point retrait ouvre en juin sur place, au magasin. Un troisième est même à l’étude au centre-ville de Toulouse.

Car conscient de l’isolement de ses points de vente en périphérie, le Suédois réfléchit à diverses solutions. Il étudie aussi la mise en place d’un service de navette déjà opérationnel dans plusieurs villes françaises, comme Paris, Saint-Etienne et Reims.
Audrey Sommazi

Sur les photos : En haut, Philippe Dubrana, directeur du magasin Ikea de Toulouse, emploie 330 salariés. En France, l’enseigne emploie 10.000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros.

En bas : Ikea Toulouse a aménagé un corner en bar à tapas. Crédits : Hélène Ressayres. ToulÉco