ToulÉco

Publié le dimanche 13 août 2017 à 19h30min par Isabelle Meijers

Toulouse. Le Théâtre des Grands Enfants bouscule les rôles

article diffusé le 14 mai 2017

Laure Valentin mêle entrepreneuriat et théâtre. Son Théâtre des Grands Enfants, qu’elle vient de créer, joue la carte d’un lieu culturel inédit et hybride. A la fois musée, théâtre et restaurant, c’est aussi une véritable entreprise.

« Le théâtre est un lieu de vie avant tout. C’est ce fil rouge qui nous a guidés pour créer Le Théâtre des Grands Enfants à Cugnaux », explique Laure Valentin, cogérante et directrice du théâtre privé. L’ancien espace culturel Paul Eluard de 1000 m2 renaît ainsi sous une forme inédite en France. Deux salles de spectacle, de 184 et 49 places chacune, proposant deux à trois représentations par jour du mercredi au dimanche, des visites guidées gratuites pour la famille qui expliquent l’histoire du théâtre, des ateliers de théâtre ou de magie, une costumerie sur place, un studio vidéo et un restaurant-salon de thé… « Nous proposons une immersion dans le monde du spectacle. A toute heure de la journée, il est possible de passer du temps dans notre théâtre », souligne Laure Valentin.

Une entreprise privée

Son modèle économique n’est pas non plus le plus courant. Ce n’est ni une association à but non lucratif, ni une compagnie de théâtre. La directrice fait le pari d’une SAS qui ne bénéficie d’aucune subvention publique. « Nous avons réalisé 300.000 euros de travaux d’aménagement. Pour l’instant, nous louons l’espace à la ville de Cugnaux pendant deux ans et demi avant de l’acheter pour 950.000 euros. Nos revenus proviennent exclusivement des spectacles qui sont coréalisés à 50/50 avec les productions ou les compagnies de théâtre que nous accueillons. Nous tablons sur 230.000 euros de chiffre d’affaires en 2017 », détaille Laure Valentin entourée de cinq salariés. Un projet qui a retenu l’attention du réseau Entreprendre Midi-Pyrénées qui accompagne la directrice avec un prêt d’honneur de 15.000 euros et un tutorat par un chef d’entreprise de l’association pendant trois ans.

Un parcours dans des théâtres parisiens

Née à Cugnaux il y a 34 ans, Laure Valentin a fait ses premiers pas de théâtre à l’espace Paul Eluard de la ville. « La scène, une révélation ! », s’exclame-t-elle. Après des études de théâtre à Paris, au cours Simon ou à l’école de réalisation Eicar, elle a très vite produit ses propres mises en scène avant de diriger le Théâtre de Dix Heures à Pigalle en 2013. Un temple de l’humour parrainé par Muriel Robin. Son mari, Steve Moune, cogérant du Théâtre des Grands Enfants, était directeur technique de la salle L’Européen dans le XVIIe arrondissement de Paris. « Nous travaillons bien ensemble et nous rêvions de créer un lieu d’un nouveau genre, populaire et qualitatif, transgénérationnel et abordable. Après une étude de marché à Toulouse, il est apparu qu’il n’y avait pas d’équivalent ici pour l’enfant et la famille », raconte la directrice. Après avoir programmé la compagnie Sens en Eveil, primée pour son spectacle magique de l’année, en 2016 et en 2017, le Théâtre des Grands Enfants met à l’affiche des humoristes, dont Guillermo Guiz ou Gérémy Credeville.
Isabelle Meijers

Sur la photo : Laure Valentin, directrice du Théâtre des Grands Enfants, et Steve Moune, directeur technique, dans la grande salle du théâtre de 184 places. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco

2 Commentaires

Répondre à cet article