ToulÉco

Publié le jeudi 20 septembre 2018 à 17h28min par Audrey Sommazi

Toulouse. Le numérique, invité d’honneur de la Mêlée à partir du 24 septembre

Le festival La Mêlée numérique, qui s’installe au Quai des Savoirs à Toulouse du 24 au 28 septembre, invite les décideurs régionaux à développer leur business autour du data et de l’open innovation.

En 2000, la première édition de la Mêlée, le festival des usages et technologies numériques, avait rassemblé 400 personnes le temps d’une soirée. En 2015, ce rendez-vous, qui comptait alors 180 stands, avait séduit 3500 personnes sur trois jours.

En 2017, les chiffres ont encore gonflé : 380 intervenants, 10.000 visiteurs et 110 conférences et tables-rondes. Pour Edouard Forzy, ce succès s’explique par un « terreau favorable pour le numérique et ses innovations ». En effet, Toulouse se hisse au premier rang des métropoles, après l’Ile de France, créatrices de start-up. Et la région Occitanie enregistre 9000 entreprises inscrites dans le numérique, pourvoyeuses de 50.000 emplois.

Aussi pour cette nouvelle édition, la 18e, le président de l’association La Mêlée, à l’origine de ce festival, espère faire mieux. Et invite décideurs et salariés de start-up, grands groupes, PME, et collectivités à développer leur business du 24 au 28 septembre, au Quai des Savoirs.
Tables-rondes, ateliers, conférences, espaces de démonstrations et sessions de recrutement sont inscrits à l’agenda de ces rencontres professionnelles animées par des intervenants. Si Continental et Airbus évoquent l’intelligence artificielle, Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain, parle de sport connecté. Eric Leandri, le patron de Qwant, le moteur de recherche français, et Lionel Suchet, directeur du Cnes interviennent sur le big data et la puissance des Gafas, Google, Apple, Facebook et Amazon.
« Cette année, et c’est une première, les entrées sont payantes », précise Edouard Forzy. « Seule la journée du vendredi consacrée à l’emploi et la formations est gratuite ».

Journées grand public

Alors que cinq journées sont réservées aux professionnels, cette nouvelle édition accueille aussi le grand public avec un week-end, les 22 et 23 septembre, où les amateurs peuvent assister à une course de robots, à des ateliers d’écriture et participer à des jeux avec des drones.

Nadia Pellefigue, vice-présidente de région, salue « cette approche démocratique et populaire de toute l’appétence numérique ». Car pour elle, « il ne faut pas constituer une nouvelle fracture numérique mais embarquer tout le monde ».
Audrey Sommazi

Sur les photos :
En haut : Edouard Forzy, président de la Mêlée, dévoile le programme de la dix-huitième édition du festival le 11 septembre à Toulouse.
En bas : les locaux de la Mêlée au Quai des savoirs. Photos DR.