ToulÉco

Publié le dimanche 14 mai 2017 à 18h29min

Toulouse. Les Américains, brasserie authentique et populaire

Publirédactionnel en partenariat avec

Les Américains ne prennent pas une ride. Mieux, la brasserie toulousaine plus que centenaire du centre-ville cultive son authenticité.

« D’ici deux à trois ans, nous prévoyons de rénover entièrement l’établissement pour lui redonner son look des années 1950 », annonce Olivier Satragno cogérant aux côtés de Jacques Soyris.

Voilà cinq ans que le duo, à la tête de plusieurs adresses à Toulouse, a repris cette institution de la Ville rose. Avec pour ambition d’en faire un lieu populaire et ouvert à tous. « C’est l’esprit de la véritable brasserie parisienne, où l’ouvrier côtoyait le médecin, le patron et l’artisan au moment du déjeuner. Ici, même les plus modestes peuvent emmener leurs enfants pour manger de bons produits frais, bien cuisinés et servis avec attention. Le tout pour un prix raisonnable, sans pour autant mégoter sur la qualité », poursuit Olivier Satragno.

Symbole de cette convivialité : il y a un an, Les Américains ont lancé une formule moules-frites à volonté. Un plat toujours très prisé qui est rapidement venu concurrencer les burgers parmi les best sellers de la brasserie. Et qui est venu confirmer la bonne santé de l’établissement. Suite à deux nouvelles embauches, Olivier Satragno et Jacques Soyris sont désormais à la tête d’une équipe de dix-sept personnes qui sert quelque 300 couverts par jour. « A notre échelle, nous participons à l’activité de la ville », reprend le cogérant.

Une implication dans la cité que Les Américains ont également voulu traduire en soutenant les Violets. « A l’instar du TFC qui est fier d’être un club familial, nous sommes fiers d’être une brasserie populaire. Nos valeurs ne peuvent pas être plus proches », conclut Olivier Satragno.

Les Américains ne prennent pas une ride. Mieux, la brasserie plus que centenaire du centre-ville cultive son authenticité. « D’ici deux à trois ans, nous prévoyons de rénover entièrement l’établissement pour lui redonner son look des années 1950 », annonce Olivier Satragno cogérant aux côtés de Jacques Soyris.

Voilà cinq ans que le duo, à la tête de plusieurs adresses à Toulouse, a repris cette institution de la Ville rose. Avec pour ambition d’en faire un lieu populaire et ouvert à tous. « C’est l’esprit de la véritable brasserie parisienne, où l’ouvrier côtoyait le médecin, le patron et l’artisan au moment du déjeuner. Ici, même les plus modestes peuvent emmener leurs enfants pour manger de bons produits frais, bien cuisinés et servis avec attention. Le tout pour un prix raisonnable, sans pour autant mégoter sur la qualité », poursuit Olivier Satragno.

Symbole de cette convivialité : il y a un an, Les Américains ont lancé une formule moules-frites à volonté. Un plat toujours très prisé qui est rapidement venu concurrencer les burgers parmi les best sellers de la brasserie. Et qui est venu confirmer la bonne santé de l’établissement. Suite à deux nouvelles embauches, Olivier Satragno et Jacques Soyris sont désormais à la tête d’une équipe de dix-sept personnes qui sert quelque 300 couverts par jour. « A notre échelle, nous participons à l’activité de la ville », reprend le cogérant.

Une implication dans la cité que Les Américains ont également voulu traduire en soutenant les Violets. « A l’instar du TFC qui est fier d’être un club familial, nous sommes fiers d’être une brasserie populaire. Nos valeurs ne peuvent pas être plus proches », conclut Olivier Satragno.