ToulÉco

Publié le mardi 8 novembre 2016 à 21h40min par Philippe Font

Toulouse. PrintOclock veut imprimer sa marque sur les marchés européens

Depuis 2008, PrintOclock a su s’imposer grâce aux outils du Web, comme une alternative aux imprimeurs classiques. En 2018, la société toulousaine va investir dans un nouvel outil de production et s’attaquer au reste de l’Europe.
Tous les voyants sont au vert pour PrintOclock. S’affichant comme le premier indépendant de l’impression en France, la société créée par Antoine Roux en 2008 à Toulouse, a le vent en poupe. Avec un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2016, en augmentation de 28% par rapport à 2015, l’entreprise (...)