ToulÉco

Publié le lundi 16 avril 2018 à 18h43min par Isabelle Meijers

Coworking. ScaleHubs cible les PME en forte croissance à Toulouse et bientôt San Francisco

Un espace de coworking dédié aux entreprises en forte croissance a ouvert à Montrabé dans la banlieue de Toulouse. Avec déjà quatre sites à Toulouse et Paris, ScaleHubs devrait aussi décliner son offre aux Etats-Unis.

Le maître-mot de leur offre d’espaces de coworking est flexibilité. ScaleHubs, créé début 2018, par quatre entrepreneurs, Denis Lafont-Trévisan, Benjamin Jayet, Raoul Chiche et Loïc Lagarde, regroupe quatre sites de 36000 m² au total. Les trois implantations de Toulouse et celle de Neuilly réunissent une vingtaine d’entreprises pour un taux de remplissage moyen des bâtiments de près de 85%. « Nous nous adressons, non pas aux start-ups, mais aux PME de croissance et scale-up, c’est-à-dire aux entreprises qui changent d’échelle en termes de volume, de personnel ou d’internationalisation. Nous mettons également à leur disposition notre propre réseau d’entrepreneurs », explique Denis Lafont-Trévisan, responsable du développement de ScaleHubs, capital risqueur par ailleurs.

Dans cette phase de croissance, les scale-up ont besoin d’une grande souplesse dans l’offre de surface de travail pour s’adapter aux fluctuations de charge. « Elles doivent pouvoir accueillir des sous-traitants ou partenaires temporaires, bénéficier de salles de conférence à la demande ou de petits espaces de travail pour des projets. D’où notre large palette de propositions de facturation au m² par mois, à la journée, d’un bail 3/6/9, d’un bail précaire etc. », souligne le dirigeant.

Autre enjeu de la scale-up, fidéliser les talents. « Un cadre de travail agréable est donc important. Une salle de sport, des paniers bio livrés, une conciergerie qui organise des retouches ou le lavage des voitures, des food trucks ou même un marché de petits producteurs au pied du bâtiment font partie de nos services. »

Le site de Montrabé dédié aux e-commerçants

Alors que les espaces de coworking sont devenus un véritable phénomène, avec un marché qui a progressé de 80% en France entre 2016 et 2017, les associés de ScaleHubs ont décidé de lancer leur projet suite à leur propre difficulté d’entrepreneurs à trouver des structures d’accueil. Le dernier bâtiment ouvert à Montrabé s’adresse plus particulièrement aux e-commerçants, avec 17.000 m² d’entrepôts sur 20.000 m² de surface totale, facilitant une logistique mutualisée. Sans surprise, il accueille aujourd’hui Santédiscount, le leader français de parapharmacie en ligne, dirigé, entre autres, par… Raoul Chiche et Loïc Lagarde, deux des initiateurs de ScaleHubs.

Un réseau international en projet

Avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 2 millions d’euros en 2018, ScaleHubs prévoit de croître grâce à la communauté d’entrepreneurs créée sur ses différents sites. « Plusieurs des entreprises situées à Toulouse ont besoin d’une représentation à Paris par exemple. Notre offre de Neuilly peut alors être intéressante. » Les entrepreneurs toulousains hébergés devraient prochainement pouvoir rebondir vers une implantation internationale prisée des techs. Le réseau d’espaces de coworking prévoit en effet de s’enrichir d’un bâtiment à San Francisco. Un territoire connu puisque Benjamin Jayet, l’un des associés de ScaleHubs, y a ouvert un bureau de son fonds d’investissement BJ Invest.
Isabelle Meijers

Sur la photo : Denis Lafont-Trévisan et Régine Maisenti-Benchora, respectivement cofondateur et directrice des opérations de ScaleHubs, dans le dernier site ouvert à Montrabé destiné aux e-commerçants. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.