ToulÉco

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 19h16min par Marc Pouiol

Toulouse. Scopelec, la coopérative qui ne connaît pas la crise

Scopelec, acteur majeur des infrastructures et services de télécommunications, lance la construction d’un nouveau site près de Toulouse, à Saint-Orens, qui accueillera 200 personnes. En forte croissance, le groupe né à Revel se déploie également dans la France entière.

Le groupe Scopelec investit 6 millions d’euros pour regrouper des équipes réparties actuellement sur ses trois sites toulousains (Ramonville et Labège). A l’automne 2018, près de 200 salariés rejoindront ainsi le nouveau bâtiment de 4500 m² construit à Saint-Orens, sur un terrain cédé par la municipalité.

Synergie et visibilité

Créée sous le statut Scop, société coopérative et participative à Revel, en 1973, la petite entreprise a bien grandi. Elle est devenue un acteur majeur en France pour la conception, l’exploitation et la maintenance d’infrastructures de télécommunications, proposant également des services et des équipements smart city. Le groupe, qui compte 3200 salariés et quatre-vingt sites, a connu ces dernières années une forte croissance, liée largement au déploiement du réseau très haut débit sur le plan national. Scopelec, qui devrait afficher un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros en 2017, est devenue la première Scop de l’Hexagone pour le nombre de salariés. Et ce n’est pas fini : l’entreprise a créé plus de 400 emplois en 2017.

Le nouveau site de Saint-Orens accueillera une zone d’entreposage de 2200 m², des bureaux d’études, la direction informatique Groupe, des fonctions supports et la division Syscom, spécialisée dans les télécoms pour les entreprises. « Scopelec poursuit sa politique de développement, dans une logique de synergie des équipes », précise Pierre-Yves Fargeas, membre du Directoire. « Nous créons un pôle sur l’Est toulousain qui nous permettra de mieux organiser nos différents métiers tout en donnant une plus grande visibilité à l’entreprise au sein de la métropole toulousaine. » Les clients de Scopelec sont les opérateurs télécoms, les équipementiers, les collectivités et les entreprises.

Une croissance de 14%

« L’Occitanie est une région très dynamique pour les activités du groupe » , souligne Pierre-Yves Fargeas, notamment grâce au déploiement de la fibre optique. « Le chiffre d’affaires sur le territoire régional avoisine les 100 millions d’euros (+14%), nous avons créé 100 emplois en 2016 et autant depuis le début de l’année 2017. Nous faisons le pari de développer le groupe, en conservant nos valeurs coopératives, en plaçant l’homme au centre de notre stratégie, 68% des parts sont détenues par les salariés. » Un pari gagnant, Scopelec est l’unique ETI (Entreprise de taille intermédiaire) de France en statut coopératif. Le site de Saint-Orens, conçu en étroit partenariat avec la commune, est prévu pour accueillir également un incubateur de structures liées à l’économie sociale et solidaire. Ce dernier projet est en cours de définition.
Marc Pouiol

Sur la photo : La société Scopelec va bientôt s’implanter à Saint-Orens. Crédits : DR