ToulÉco

Publié le lundi 25 février 2019 à 19h08min par Philippe Font

Transfert de technologie. Le CEA Tech assoit son activité en Occitanie

Article diffusé le 17 décembre 2018

Les nouveaux locaux du CEA Tech ont été inaugurés lundi 17 décembre à Labège près de Toulouse. L’organisme de recherche et de développement dépendant de l’État veut contribuer au développement des innovations technologiques en Occitanie.

La première plateforme régionale de transfert technologique CEA Tech a officiellement été inaugurée lundi à Labège près de Toulouse. Installé sur 7000 m², le nouveau bâtiment abrite une quarantaine de chercheurs ainsi que trois entreprises : Exagan (électronique de puissance), aPSI 3D (systèmes embarqués et électronique de puissance) et Norimat (ingénierie des matériaux) qui voient dans la structure du CEA tech des moyens de développer leur technologie. « Nous avons pu compter sur leurs connaissances, leurs moyens technologiques ainsi que leurs compétences en ingénierie, cela a été très important pour le développement des différentes étapes de procédés », explique Jacques Favre, un ancien de Motorola et créateur d’aPSI 3D en 2014.

La société née à Tarbes (Hautes-Pyrénées) a mis au point un module de puissance installé sur les voitures électriques qui convertit un courant continu en courant alternatif faisant avancer la voiture. « Il est quatre fois plus petit, quatre fois plus léger et moins cher », se félicite Jacques Favre qui a également collaboré avec l’Icam et l’IRT Saint Exupéry pour la mise au point du produit qui pourrait arriver sur le marché en 2021.

48 millions d’euros d’investissements dont la moitié de la Région

« Avant d’arriver à la phase industrielle, un produit doit franchir plusieurs étapes… Nous sommes ce lien entre la recherche fondamentale et le développement industriel », explique Stephan Sielbert, directeur de la recherche technologique CEA Tech. Une politique qui devrait se développer après l’ouverture de ce premier bâtiment du CEA Tech en province. Montant de l’investissement : 48 millions d’euros dont 24,4 millions d’euros financés par le Conseil régional Occitanie pour le seul bâtiment. Après avoir été hébergé dans les locaux de l’Onera et de l’Insa depuis son arrivée à Toulouse en 2013, le CEA Tech a noué depuis cinq ans une centaine de partenariats avec des entreprises régionales. Un travail qui représente quelque 200 projets d’innovation.

La moitié sont des PME, le reste se répartissant entre start-up, grands groupes et ETI. Si tous les secteurs sont concernés, le nouveau bâtiment du CEA Tech à Labège abrite quatre plateformes consacrées à la puissance électrique, la gestion de crise, aux matériaux (avec la mise en avant de la recherche sur la céramique utiles à l’aéronautique) et enfin l’énergie. Cette dernière devrait être abrité en 2019 dans un nouveau bâtiment qui verra le développement de technologie autour de l’hydrogène.
Philippe Font

Sur les photos :
En haut : Depuis 2013, le CEA Tech a noué une centaine de partenariats avec des entreprises régionales. Crédits : DR.
En bas : Le nouveau bâtiment du CEA Tech à Labège a nécessité un investissement de 24,4 millions d’euros de la part de la Région Occitanie Pyrénées - Méditerranée. Crédits : DR