ToulÉco

Publié le mercredi 5 juillet 2017 à 19h08min par Agnès Fremiot

Trois Toulousains créent une application dédiée à la santé quotidienne des familles

La start-up toulousaine NotreSanté souhaite aider les familles à organiser leur santé au quotidien. Elle propose également une solution web aux professionnels du secteur.

Trois entrepreneurs toulousains, Benoît Vinceneux, Sébastien Tirvert et Tony Marcello, ont lancé NotreSanté, une start-up, qui conçoit, développe, et commercialise des solutions pour la gestion quotidienne de la santé. Leur service se décline, d’abord, en une application mobile multi-utilisateurs et multi-services, destinée aux familles, disponible sur iOS et Android. Elle permet de suivre les événements de santé de chacun (organisation des rendez-vous, suivi des traitements, archivage de l’ensemble des documents).

La start-up cible les familles avec enfants, qui ont des événements de santé récurrents (vaccination, rendez-vous médicaux, transmission des ordonnances aux pharmacies) ou des petits accidents de vie. « Nous parlons de santé du quotidien, pas de pathologies lourdes », précise Benoît Vinceneux. NotreSanté propose également un deuxième produit qui s’adresse, cette fois-ci, aux professionnels. Il s’agit d’une solution web, qui leur permet de gérer leur cabinet et leur patientèle.

Deux partenariats en BtoB

Les deux applications sont gratuites. NotreSanté mise sur la commercialisation de solutions spécifiques destinées à des professionnels de santé, l’ajout de modules ou de fonctionnalités pour le grand public, et la vente de solutions sur mesure pour des organismes publics ou privés pour réaliser du chiffre d’affaires. Sur ce dernier modèle qu’elle a baptisé BtoB, la start-up a déjà signé deux partenariats. Le premier a été passé avec la communauté de communes Sor Agout dans le Tarn pour intervenir en soutien de la politique de santé publique mise en œuvre sur son territoire, notamment pour le maintien à domicile des personnes âgées. Le second a été noué avec le cabinet d’expertise-comptable Soregor, à qui elle propose une solution spécifique de gestion des entreprises médicales. « Dans le domaine du BtoB, nous allons cibler, à l’avenir, aussi bien les communautés de communes, que les mutuelles ou même les entreprises pour qu’elles proposent notre solution à leurs salariés », poursuit Benoît Vinceneux.

Un objectif de 100.000 utilisateurs en 2018

NotreSanté table sur 100.000 utilisateurs de l’application, 1000 médecins, et une vingtaine de clients pour son secteur BtoB, d’ici fin 2018. Elle envisage de recruter une vingtaine de personnes pour appuyer son développement à cette même échéance en réalisant éventuellement une levée de fonds, car jusque-là le projet a été entièrement auto-financé. Au premier trimestre, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaire de 60.000 euros et vise les 500.000 euros dans deux ans.
Agnès Frémiot

Sur la photo : Benoît Vinceneux, Sébastien Tirvert et Tony Marcello, les trois cofondateurs de NotreSanté