ToulÉco

Publié le mercredi 28 octobre 2015 à 21h11min par Martin Venzal

Une course mondiale de Nanocars à Toulouse

Ce sera la première course de nanocars au monde, et elle aura lieu à Toulouse. Cette compétition unique sera présentée le 27 novembre, à l’occasion de Futurapolis.

Même les auteurs de science fiction n’ont pas osé l’imaginer : en octobre 2016, Toulouse accueillera la première course de nanocars au monde. Ce projet, ainsi que les cinq équipes qui vont concourir dans cette drôle de compétition, seront présentées à l’occasion de Futurapolis le 27 novembre 2015. « Au départ, c’était juste une plaisanterie de laboratoire… Et puis finalement, on y va », s’amuse Christian Joachim, chercheur au Cemes-CNRS, le Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales à Toulouse.

Des véhicules à l’échelle atomique - de la taille d’une molécule donc - vont s’affronter sur une même surface d’or. Les lignes de départ et d’arrivée seront matérialisées par deux atomes d’or et les pilotes se mettront aux commandes de ces engins moléculaires, en les conduisant chacun avec les pointes d’un microscope unique au monde, le LT Nanoprobe, spécialement modifié pour l’occasion. Pour l’heure, impossible de calculer la vitesse atteinte par ces nano-bolides. Mais cette course soulève plusieurs défis scientifiques. « Les chercheurs vont par exemple essayer de comprendre comment maîtriser l’énergie fournie par une pointe pour contrôler la rotation des roues moléculaires d’une seule molécule-voiture. Les retombées sont multiples », poursuit Christian Joachim.

Cinq équipes internationales seront en compétition en provenance de laboratoires japonais, allemands, autrichiens, américains et bien sûr français avec la molecule-voiture de Gwenael Rapenne également du Cemes et professeur de chimie à l’université Paul Sabatier Toulouse. Des couples mécano-pilotes seront constitués, sachant que pour construire leurs bolides, les chercheurs utiliseront la chimie… Les motos de Tron peuvent d’ores et déjà aller se rhabiller.
M.V.

Sur la photo : la représentation en 3D des nanocars qui seront en compétition. Photo Cemes CNRS

Retrouvez toutes les informations sur Futurapolis les 27 et 28 novembre sur : http://www.futurapolis.fr

1 Commentaire

Répondre à cet article