ToulÉco

Publié le dimanche 12 janvier 2014 à 21h33min par Julie Rimbert

Une partie du site de Freescale Toulouse est toujours à vendre

Mis en vente en juillet, la partie du site, d’une superficie de 14 hectares, n’a toujours pas trouvé preneur. En parallèle, les syndicats négocient un accord de méthode avec la direction pour parer à une éventuelle réorganisation de la branche recherche et développement.
Cela fait six mois qu’une partie du site de l’entreprise Freescale, située dans la zone de Basso Cambo à Toulouse, est à vendre. Après la fermeture de l’usine de semi-conducteurs de Freescale en août 2012, la liquidation continue. La zone à la vente se compose en deux parties : celle des parkings et (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte