ToulÉco

Publié le lundi 26 novembre 2018 à 23h34min par Philippe Font

A Toulouse, Gaumont fait son cinéma avec l’Imax Laser

Inaugurée il y a quelques jours, la nouvelle salle Imax Laser du Gaumont à Toulouse Labège permettra au spectateur d’être immergé dans le film. Des nouveaux équipements rendus nécessaires pour continuer à attirer les amateurs de cinéma.

Le cinéma Gaumont de Labège veut en mettre plein les yeux à ses spectateurs. En inaugurant il y a quelques jours sa nouvelle salle Imax Laser sur 13.000 m², l’exploitant de salles de cinémas veut se positionner en leader concernant l’innovation et l’avant-garde en terme de projections de films. "Nous nous inscrivons dans une montée en gamme des salles de cinéma, nous voulons proposer une expérience différente au spectateur", explique Daniel Paulard, directeur des cinémas Gaumont qui possède deux complexes à Toulouse. Ceux-ci regroupent trente et une salles et affichent un chiffre d’affaires estimé à plus de 10 millions d’euros.

Le nouveau complexe, 350 places réparties en amphithéâtre, accueille des sièges larges de 90 centimètres et donne sur un écran large et sphérique de 375 m² (au lieu de 220 m² pour le précédent) offrant une "3D immersive". Le tout donne l’impression au spectateur d’être au côté des acteurs. Seuls les films tournés en Imax pourront être projetés dans cette salle avec les effets 3D. "Aujourd’hui les films de Christopher Nolan ou de James Cameron en bénéficient", explique encore Daniel Paulard.

Contrer la concurrence de Netflix et de Google

Pour l’exploitant, la fréquentation attendue est de 130.000 spectateurs par an. A ce rythme là, le nouvel équipement, dont investissement n’est pas rendu public, devrait être amortie d’ici dix ans. Seul indicateur du montant : "avec une salle Imax Laser on peut construire trois salles de cinéma classique", précise Daniel Paulard. C’est le prix à payer pour continuer à attirer les spectateurs dans les salles noires alors que la concurrence de Netflix et du Web aujourd’hui, de Google et d’Apple demain, est de plus en plus prégnante.

Cette offre “multi-canal” oblige ainsi les exploitants de salles à maintenir des installations de qualité. Une salle 4DX a été inaugurée en avril 2018 sur le complexe de Labège dont l’ensemble des salles seront entièrement rénovées dans les trois ans qui viennent. Des investissements nécessaires pour maintenir la fréquentation des deux complexes. Ceux-ci totalisent 2,2 millions d’entrées par an.
Philippe Font

Sur la photo : Daniel Paulard, directeur des cinémas Gaumont Toulouse Agglomération. CRédits : Hélène Ressayres - ToulÉco