ToulÉco

Publié le dimanche 10 février 2019 à 19h11min par La Rédaction

Transports. Carole Delga propose que la région Occitanie prenne la gestion directe d’une partie du réseau

Vendredi 8 février à Montpellier, la présidente de la région Occitanie Carole Delga s’est entretenue avec le préfet François Philizot, chargé d’une mission sur l’avenir des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires. La présidente de région a plaidé pour « la relance du ferroviaire dans les zones périurbaines et rurales. La mise en place d’une nouvelle stratégie de modernisation de nos 1500 km de lignes dites improprement secondaires est indispensable à un aménagement équilibré des territoires pour réduire les inégalités ». Selon la chef de l’exécutif régional, ces lignes représentent 60% du réseau en Occitanie et nécessitent 80 millions d’euros de travaux d’urgence en 2019.

Dans le cadre de la mission de François Philizot et des débats à venir sur la Loi d’orientation des mobilités (LOM) Carole Delga a proposé que face « aux coûts et délais exponentiels présentés aujourd’hui par SNCF, la région Occitanie s’est organisée et est prête à prendre en maîtrise d’ouvrage directe une partie du réseau (…) je refuse que ces lignes d’aménagement du territoire ferment (…) », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

François Philizot, qui a la responsabilité d’identifier les différentes solutions techniques, organisationnelles, financières et contractuelles permettant d’assurer la rénovation et l’exploitation des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires, doit remettre ses conclusions à la ministre des transports, Elisabeth Borne, d’ici fin avril 2019.

1 Commentaire

Répondre à cet article