ToulÉco

Signaler un commentaire abusif

Signaler à la rédaction ce commentaire figurant sous l'article « Cinq scientifiques toulousaines distinguées par la fondation L’Oréal-Unesco» :

Recherche. Cinq scientifiques toulousaines distinguées par la fondation L’Oréal-Unesco

Le 9 octobre à 10:22
par joseph

On peut tout de meme se poser l’interet de ces recherches.
Le probleme fondamentale de la recherche tout azimut est qu’il n’y a pas d’objectif et sans objectif nous n’arriverons pas à resoudre les veritables problemes : pollution , surpopulation , rechauffement climatique , guerres , betise humaine .
Alors l’habitat de la baleine à bosse ou la maniere dont se nourissait un mamifere de 20 millions d’age est peut etre satisfaisant pour le bien etre du chercheur mais pas pour l’evolution positive de notre civilisation .
Il est peut etre temps de diriger la recherche et ses budgets sur des sujets plus utiles .
Les decouvertes ne naissent pas grace au hasard et des erreurs : 100% des gagnants au loto on prix un billet .
Il faudrait arreter de dire que le nombre de chercheurs sur tel sujet ne fera pas trouver plus vite sur ce sujet . Ou alors accepter que rien ne sert à rien .

  • Reload Image