À Toulouse, l’État apporte une aide de 4 millions d’euros au projet Grand Matabiau

En déplacement à Toulouse, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a signé un projet partenarial d’aménagement (PPA) avec les collectivités. À la clé, 4 millions d’euros pour faciliter l’avancée des travaux.

250 millions d’euros d’investissement, dont 85 portés par les collectivités, sur un périmètre de 135 hectares pour construire logements, bureaux et commerces… Voilà les promesses du projet urbain Grand Matabiau, initié il y a treize ans. Pour l’heure, seule la réfection du parvis historique de la gare Matabiau et l’aménagement d’un nouveau dépose minute ont été achevés. En coulisses, études techniques, appels d’offres, déclarations d’utilité publique, protocoles d’accords fonciers se poursuivent…

Un calendrier impacté par la crise

À l’heure du Covid-19, il est acquis que le calendrier de réalisation du projet Grand Matabiau sera impacté. Le promoteur Compagnie de Phalsbourg (qui doit investir 180 millions d’euros dans la future Tour Occitanie) a, selon le maire de Toulouse, d’ores et déjà indiqué son souhait de « revoir le calendrier, mais confirmé sa volonté de réaliser le projet ».

De même, la crise sanitaire chamboule les modes d’exercice professionnel. Résultat, plus personne ne parle du grand Matabiau comme d’un futur quartier d’affaires. À l’occasion de la venue d’Emmanuelle Wargon, élus et aménageur ont au contraire vanté les atouts d’un « futur quartier mixte ». « Grand Matabiau, ce sera 2500 à 3000 logements, dont 35 % de logements sociaux », insiste Anne Fraisse, la directrice adjointe de l’aménageur Europolia. Il y aura aussi 200.000 m2 de bureaux, dont certains pourront, pourquoi pas, prendre la forme d’espaces de travail partagés, 30.000 m2 de commerces et la surface consacrée aux espaces verts va doubler pour atteindre 8 hectares. »

Un coup de pouce de 4 millions

Venue pour concrétiser la signature d’un projet partenarial d’aménagement (PPA), nouvel outil de financement issu de la loi Elan, la ministre a salué « un projet mixte exemplaire, qui répond aux besoins de Toulouse et mêle plusieurs catégories de logements, libres, sociaux, à prix maitrisé ».
À travers ce partenariat, l’État s’engage à apporter pour la période 2019-2020, une enveloppe de 4 millions d’euros. Sur cette somme, 2,5 millions d’euros serviront à financer des études pour faciliter le futur déménagement de la direction régionale de la SNCF. « Un nouveau bâtiment sera construit à Périole pour accueillir ce bâtiment de la SNCF et l’espace sera libéré à Marengo pour construire l’extension de la gare Matabiau. « Mais cette opération nécessite d’acheter des terrains, d’avancer des fonds… C’est en cela que le PPA nous donne un véritable coup de pouce », explique Anne Fraisse.

Rachat des fonciers, le tribunal à la rescousse

De l’autre côté de la gare routière, sur l’avenue de Lyon, les discussions se poursuivent entre Europolia et les propriétaires bailleurs, afin de boucler les acquisitions d’immeubles dégradés, voués à démolition. À ce stade, faute d’accord, 15 % des fonciers restent encore à acquérir. Une procédure d’urgence est en cours avec le tribunal pour fixer les prix de rachat et accélérer les expulsions. De fait, les consultations de maitrise d’œuvre, annoncées fin 2020 pour construire de nouveaux logements, sont décalées.
Béatrice Girard

Sur les photos : En haut, le projet de Grand Matabiau toujours en cours. Crédits : Compagnie de Phalsbourg. En bas, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, aux côtés du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc et du préfet de région Etienne Guyot, signe avec les collectivités un projet partenarial d’aménagement de 4 millions d’euros pour soutenir le projet Grand Matabiau. Crédit : Les Yeux Carrés.

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’immobilier en Occitanie sur touleco.fr.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/A-Toulouse-l-Etat-annonce-une-aide-de-4-millions-d-euros-au,29673