Actia Group. Des cessions pour mieux affronter « un monde chaotique »

Le groupe toulousain Actia, spécialisé dans la fabrication de systèmes électroniques embarqués, résiste à un contexte international défavorable, en cédant certaines de ses activités. Il n’abandonne cependant pas ses projets, notamment dans le spatial et la micro-mobilité.

Le président directeur général d’Actia, Jean-Louis Pech, n’est pas homme à faire l’autruche. Face à la presse, il n’élude rien du « contexte géopolitique difficile » qui affecte son groupe industriel [1]. « Pénurie en composants électroniques » (en particulier de semi-conducteurs), « guerre en Ukraine qui fait fortement augmenter les prix de l’énergie », « crise sanitaire du Covid qui se poursuit, notamment en (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Article-Actia,34320