Transports. La LGV Montpellier-Perpignan avance

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, ont réuni jeudi 12 novembre 2020 les membres du comité de pilotage de la LGV - Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP). Ce chantier représente un investissement total de 5,52 milliards d’euros.

Les trois départements de l’Aude, de l’Hérault et des Pyrénées-Orientales, Montpellier Méditerranée Métropole, la Communauté urbaine de Perpignan Méditerranée Métropole et les Communautés d’agglomération du Grand Narbonne, de Carcassonne agglo, de Béziers Méditerranée, Hérault-Méditerranée et de Sète Agglopole Méditerranée ont été informés des modalités pratiques de la reprise du projet, en vue de la préparation de l’enquête publique prévue à ce jour pour l’automne 2021.

Carole Delga a déclaré à l’issue de la rencontre : « Cette première rencontre avec les élus intercommunaux nouvellement élus en juin dernier a permis de mesurer leur engagement en faveur de la LGV, essentiel à sa réussite. La création de la Ligne Nouvelle Montpellier- Perpignan est une urgence. À la fois parce que nos liaisons régionales sont saturées, ne nous permettant pas de proposer des dessertes supplémentaires entre Montpellier, Béziers, Narbonne et Perpignan. Mais également en raison des risques climatiques, de submersion marine, de la ligne actuelle qui nous oblige à apporter une solution sécurisée pour les voyageurs par la construction d’une nouvelle ligne. J’ai donc réitéré hier toute l’importance d’accélérer le lancement de l’enquête publique et de fixer avec Bercy la création rapide de la société de financement. »

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/La-LGV-Montpellier-Perpignan-avance,29946