À Plaisance-Du-Touch, victoire judiciaire pour les opposants au projet Val Tolosa

La Cour administrative d’appel de Toulouse a rendu sa décision concernant le méga projet de centre commercial Val Tolosa, ce mercredi 25 mai. Celle-ci a délivré une troisième annulation de permis de construire, et a confirmé l’abandon de ce projet commercial, anciennement nommé « Portes de Gascogne », sur le plateau de la Ménude.

Initié en 2005, le centre commercial Val Tolosa aurait dû voir le jour sur les terres agricoles du plateau de la Ménude, dans la banlieue ouest de Toulouse, sur la commune de Plaisance-du-Touch. Le projet prévoyait la destruction de 44 hectares de terres naturelles et boisées, pour y dresser un hypermarché ainsi que 160 commerces.

Après dix-sept ans de mobilisation, le collectif citoyen Non à Val Tolosa a finalement eu gain de cause. Pour se faire entendre, l’opposition a défendu sa perception d’un « projet nuisible » aux petits commerces plaisançois, « accablant » pour la circulation automobile de sa ville et « dépassé par les exigences d’une transition écologique ». Dans un communiqué de presse, la présidente du collectif, Jutta Dumas, démontre que ce projet commercial aurait été synonyme de « destruction d’espèces et de milieux protégés ». Le collectif citoyen reste en attente d’un abandon officiel de Val Tolosa et espère ne pas voir le promoteur Unibail en cour de cassation.
Valentine Marchou

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Plaisance-Du-Touch-victoire-judiciaire-pour-les-opposants-du,34403