Toulouse. La Cour régionale des comptes recommande à Tisséo-SMTC de redéfinir son pacte financier

La Chambre régionale des comptes s’est penchée sur la gestion de Tisséo-SMTC, l’autorité organisatrice des transports dans l’agglomération toulousaine. Son président, Jean Mottes, signale notamment des problèmes d’autofinancement, liés à une « politique tarifaire généreuse » limitant les recettes, mais aussi à une participation trop faible des collectivités membres.

L’investissement de Tisséo-SMTC est surdimensionné à hauteur de 30 millions d’euros par an, sur un total de 160 à 180 millions d’euros. C’est ce qu’estime la Chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées, qui s’est intéressée à la gestion de l’autorité organisatrice des transports dans l’agglomération toulousaine. Dans son bilan, publié au sein du rapport annuel de la Cour des comptes ce mardi 12 février, (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Toulouse-La-Cour-regionale-des-6725