À Toulouse, le Crédit Municipal ne connaît pas la crise

Avec la crise, le prêt sur gage a fait un bond. A Toulouse, dès le début de la crise financière, l’établissement public de crédit a vu le nombre de ses prêts augmenter de 15 %. Une croissance qui se maintient depuis 2008, signe que dans la ville rose aussi, la santé financière des plus précaires ne s’améliore pas.

« Au moment de la crise, fin 2008, nous avons constaté une forte augmentation du nombre de nos clients, de plus 15 %. Si depuis cette augmentation s’est stabilisée, en revanche la durée du dépôt d’objets a tendance à progresser. Le montant moyen de ce type de prêt est de 436 euros » précise Franck Paindessous, le directeur général du Crédit Municipal de Toulouse. Héritier du Mont-Piété, le Crédit (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/A-Toulouse-le-Credit-Municipal-ne-5036