Cendrillon, quand le bijou sort de sa citrouille

Il était une fois Cendrillon. Il était une fois un conte de fée imaginé par Sandrine et Serge. Ce couple, associé à la ville comme à la campagne -il est installé dans le Lauragais- a crée sa marque de bijoux il y a sept ans. Depuis les bijoux « Cendrillon » sont vendus à travers le monde, de Paris, à Bruxelles, de l’Arabie Saoudite à l’Italie et peut-être bientôt en Australie.

Depuis le Lauragais, ils vendent à Paris, en Arabie Saoudite et bientôt en Australie : pour les créateurs des bijoux Cendrillon, tout a commencé en 2001. Lui travaillait dans la restauration, loin de la mode. Elle est née dans le milieu artistique et s’est lancée seule dans l’aventure du bijou. Puis le déclic. « De fil en aiguille, explique Serge, qui souhaite se cacher derrière la marque, Cendrillon (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Cendrillon-le-bijou-artisanal-sort-924