« Le boycott a des conséquences sur les échanges entre Toulouse et la Chine. »

Alain Mainguy

Alain Mainguy, directeur du CPA, le Centre de Perfectionnement aux Affaires, spécialiste du marché chinois, emmène en mai prochain toute sa promotion 2007 en Chine. Soit seize dirigeants du grand sud-ouest qui se verront confrontés à des Chinois émoussés par les réactions occidentales à « la crise du Tibet ».

Les entreprises midi-pyrénéennes peuvent-elles être touchées dans leur relation avec la Chine par le positionnement de l’Occident dans la « crise du Tibet » ?

Malgré la « crise » de nombreuses entreprises de la région continuent de travailler avec la Chine. Cependant elles peuvent pâtir de certaines positions des pouvoirs publics. Ainsi, depuis quelques jours les délais d’obtention des visas se sont rallongé. (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Le-boycott-a-des-consequences-sur