Qui pour racheter les sites d’Airbus ?

Airbus ne veut plus de certains de ses sites de production en Europe. Le problème, c’est qu’il n’est pas le seul. Ce mercredi 7 mai, la direction de l’avionneur a annoncé l’arrêt des négociations avec le toulousain Latécoère, dans le cadre de la cession des sites de Saint Nazaire et Méaulte. Raison directe invoquée par Airbus : le contexte financier et la fameuse parité euro-dollar, qui pénalisent toute (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Qui-pour-racheter-les-sites-d-130