SCOPELEC doit grossir pour rester dans la course

L’objectif de Scopelec est de multiplier par 2,5 le chiffre d’affaires d’ici trois ans pour atteindre 200 Millions d’euros de chiffre d’affaires.

L’intégrateur de télécommunication est confronté à la rationalisation de la sous-traitance de ses clients opérateurs de téléphonie. Pour se maintenir dans le panel des fournisseurs de premier rang, une seule solution, grossir. Le cœur de métier du groupe Scopelec est l’installation et la maintenance de réseaux de télécommunication, activités assurées par sa filiale Infracom.

Ce secteur représente à lui (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/SCOPELEC-doit-grossir-pour-rester-126