Les prix du triangle d’or toulousain ne vont pas baisser

L’envolée des prix et des loyers pour les meilleurs emplacements commerciaux à Toulouse n’est pas prête de s’arrêter malgré la crise. Bien au contraire, avec celle-ci, les plus grandes enseignes recherchent plus que jamais les sites « prime » au détriment des sites secondaires.

Les commerçants indépendants peuvent-ils encore se payer un emplacement en centre-ville toulousain ? Au vu de l’envolée des prix et des loyers pour les meilleurs emplacements, comme l’illustre après bien d’autres, la fermeture de la librairie Castéla, la réponse est clairement non. En tout cas pas dans les meilleurs emplacements.

Car il y a centre-ville et centre-ville : « On constate un regain (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Special-commerces-Les-prix-du-5258