Comtesse du Barry : l’avenir a un goût de terroir

L’entreprise gersoise a repensé sa stratégie sous la houlette de Maïs Adour. Un nouveau plan de développement sur cinq ans vient d’être lancé.

Il fabriquait des outils en fer blanc, elle était charcutière. Jean et Gabrielle Dubarry ont uni leurs destinées et leurs compétences pour ouvrir à Gimont, dans le Gers, en 1908 une charcuterie fine « A la Comtesse du Barry ». Malgré la guerre, l’entreprise se développe et acquiert une réputation de qualité que Gabrielle défend avec énergie. Ses produits sont bien sûr concoctés uniquement avec les oies et (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Comtesse-du-Barry-l-avenir-a-un-gout-de-terroir,14813