« Grâce à la e-santé, on peut désormais guider une échographie à 15.000 km de distance »

Antonio Güell, neurologue et chef du service « Application et valorisation » au CNES

Inventeur de la médecine spatiale, Antonio Güell dirige aujourd’hui le service « Application et valorisation » au Centre national d’études spatiales (CNES). A l’occasion de la Mêlée e-santé qui se tiendra le jeudi 2 juillet à Castres, le neurologue rappelle les enjeux des TIC dans le système de santé de demain.

Les TIC sont déjà présentes dans le domaine de la santé, notamment avec la télémédecine. Doit-on attendre des nouveautés en la matière ?

Aujourd’hui, la télémédecine fonctionne via l’Internet classique. Avec la baisse des coûts qui s’opère, elle va pouvoir se faire par satellite, garantissant ainsi un transfert haut débit, et une couverture du territoire à 100%. Cela devrait accélérer le développement de (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Grace-a-la-e-sante-on-peut-1634