Immobilier : « une révolution culturelle qui demandera du temps »

Jacques Bollet, directeur général adjoint Immobilier du Groupe Omnium Finance

Longtemps cantonné au seul marché des investisseurs, le groupe Omnium Finance élargit aujourd’hui sa cible à d’autres clients. Son directeur général adjoint Immobilier nous livre son regard sur l’évolution de l’architecture toulousaine, passée et à venir. Une rencontre réalisée dans le cadre du dossier immobilier de ToulÉco le mag, paru en décembre dernier.

Au regard des opérations immobilières réalisées ces dernières années à Toulouse, on a le sentiment que l’aspect architectural est secondaire. Qu’en pensez-vous ?

Les promoteurs doivent faire face à différentes contraintes. Réglementaires tout d’abord. Or sur ce point elles n’ont certainement pas été suffisamment fortes par le passé. D’où cette multiplication d’immeubles « cassoulet » avec (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Immobilier-une-revolution-3570