L’interview. « L’outil doit rester un support, ne pas remplacer l’humain »

Les cliniques Capio soutiennent Futurapolis pour la première fois cette année. Véronique Dahan, directrice régionale du groupe explique son choix, et parle de sa vision de la « médecine moderne ».

Pourquoi avoir décidé de soutenir Futurapolis cette année ?

C’est la première fois que des sujets médicaux sont abordés à Futurapolis. Je trouvais donc intéressant que les établissements de santé soient présents. Surtout que Capio mise sur une « médecine moderne ». Nous profiterons d’ailleurs de notre présence là-bas pour proposer une visite virtuelle de notre nouveau centre de la Croix du sud, et pour (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-outil-doit-rester-un-support-ne-pas-remplacer-l-humain,22979