Airbnb. Toulouse opte pour le suivi des loueurs plutôt que la répression

A Toulouse, l’immatriculation des propriétaires mettant leur bien en location touristique deviendra obligatoire début 2019. Mais, contrairement à Paris qui sanctionne, la municipalité souhaite mettre l’accent sur la qualité. Comme les hôteliers, qui proposent la mise en place d’un label toulousain.

5400. C’est le nombre de logements proposés à la location touristique sur la plateforme Airbnb, à Toulouse, selon Dataville. Le site a été mis en place par la plateforme, notamment pour permettre « aux municipalités de mieux suivre le développement de l’activité touristique via Airbnb sur leur commune, et son impact positif sur leur attractivité et sur le pouvoir d’achat de leurs administrés ».

Une (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Airbnb-Avec-l-immatriculation-obligatoire-Toulouse-compte-mettre,23404