La petite reine a séduit le pavé toulousain

article diffusé le 23 mars 2009

Un an après le lancement des Vélôtoulouse, le constat s’impose : les Toulousains n’ont pas boudé leur utilisation, loin s’en faut. Mais les actes d’incivilités se multiplient. Patrick Trégou, directeur régional de JC Decaux, prestataire en charge du contrat, et Bernard Marquié, adjoint au maire aux transports, font le point sur ce double constat.

Un an après le lancement des Vélôtoulouse, le constat s’impose : les Toulousains n’ont pas boudé leur utilisation, loin s’en faut. Mais les actes d’incivilités se multiplient. « En dehors des chiffres de fréquentation parisiens, Toulouse peut s’enorgueillir d’une utilisation massive des Vélôtoulouse. Avec une moyenne de 15 000 locations par jour, nous atteignons les mêmes statistiques qu’à Lyon, dont les (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/La-petite-reine-a-pris-ses-marques-1170