Propriétaire : oui, mais pas à n’importe quel prix

Le moral des ménages est à son niveau le plus bas dans l’hexagone depuis 1987. Pourtant, 20% des habitants de Toulouse ont l’intention de réaliser un projet immobilier d’ici deux ans.

Après l’euphorie des dernières années, l’étude nationale ORPI-Credoc montre une réserve d’acheteurs immobiliers encore élevée à Toulouse. Mais beaucoup attendent la baisse pour sauter le pas.

Le baromètre Orpi mesure les intentions et les perceptions des consommateurs par grandes villes de France. Un constat s’impose. Le moral des ménages est à son niveau le plus bas dans l’hexagone depuis 1987. (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Se-loger-a-Toulouse-une-priorite-152