Vincent Pluquet transforme le maïs en plastique

article diffusé le 14 juin 2009

Tees de golf, couverts jetables, os à ronger pour chiens, agrafes à vigne, liens auto serrant… autant d’objets banaux en apparence. Ils sont pourtant issus d’un matériau très innovant.

La révolution n’est pas ici dans l’utilisation des objets mais dans leur composition. Créée en 2003, Végéplast développe des pièces thermoplastiques issues de la transformation des céréales plantes entières.

Tout à commencé en 1998, au sein de la Coopérative Vivadour où travaillait Vincent Pluquet. Avec le Laboratoire de chimie agro-industrielle de Toulouse, des études ont démarré sur la transformation du (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Vincent-Pluquet-transforme-le-mais-1442