ToulÉco

Publié le dimanche 29 septembre 2019 à 20h00min par Paul Périé

Aéronautique. Aertec investit dans une nouvelle usine pour produire à Toulouse

En se dotant d’une nouvelle usine toulousaine, le groupe Aertec, sous-traitant aéronautique dans divers domaines, souhaite développer une nouvelle activité de R&D et de production. Le montant de l’opération est estimée à 1,5 million d’euros.

Le groupe Aertec inaugurait ce jeudi 26 septembre sa nouvelle usine de Saint-Martin-du-Touch, au cœur de l’activité aéronautique toulousaine. Un bâtiment de 3500 m2 dans lequel la société a engagé « 800.000 euros dans l’aménagement des bureaux et 700.000 euros pour la partie industrielle », indique Philippe Billebault, fondateur du groupe qui devrait enregistrer un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros et dépasser les 250 salariés en 2019.

Ce nouveau site sera en effet dédié à la production comme l’explique le président-fondateur. « Même si nous avons une activité de maintenance de fauteuils pour Air France, nous voulons spécialiser cette usine dans la fabrication. Nous avons monté un bureau d’études et commencé à répondre à des appels d’offres comprenant une partie ingénierie et une partie production ». Aertec veut également y développer une activité de fabrication d’équipements cabine. Pour cela, le groupe a mis au point en interne un compacteur de déchets sous vide pour lequel il vient de signer un contrat de R&D avec le constructeur américain d’avions privés Gulfstream Aerospace.

Capter de nouveaux marchés

« Nous allons livrer des prototypes pour les essais en vol », précise Philippe Billebault, qui a choisi Toulouse pour « ses talents ». Aujourd’hui, Aertec emploie trente-cinq personnes à Toulouse et fabrique des rideaux pour les cabines d’avions ou des housses de fauteuils en collaboration avec le site tunisien. Le site toulousain gère par ailleurs 110 collaborateurs répartis sur des chantiers chez les différents clients du groupe, à Toulouse, Bordeaux, Rochefort et Saint-Nazaire.
Très tourné vers l’aéronautique avec des clients aussi variés qu’Air France, Airbus, la DGA, Stelia, ATR ou encore Boeing, le groupe Aertec fournit également des équipements pour la SNCF ou EuroDisney. Avec le développement de cette nouvelle activité, l’objectif affiché est de capter de nouveaux marchés.
Paul Périé

Sur les photos : en haut : le président fondateur d’Aertec Philippe Billebault. En bas : le site de Toulouse fabrique des rideaux pour les cabines d’avions ou des housses de fauteuils. Crédits : Valentine Chapuis - ToulÉco.

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.

P.S. :

L’activité du groupe Aertec, qui fête ses 25 ans cette année, est très diversifiée. En région parisienne, l’entreprise est essentiellement orientée sur la maintenance d’équipements aéronautiques (fauteuils, conteneurs à bagages, etc.) et la découpe de moquette pour planchers d’avions. Elle possède par ailleurs une grosse activité de peinture avec des cabines situées à l’aéroport du Bourget. Le site de Clermont-Ferrand (soixante-cinq personnes), est lui consacré à la peinture des avions militaires et hélicoptères de l’Armée.