ToulÉco

Publié le mercredi 16 mai 2018 à 18h37min par Philippe Font

Continental Automotive et Village by CA roulent ensemble pour dénicher de futures start-up

Continental Automotive France vient de signer son entrée au Village by CA. Avec ce partenariat, l’équipementier allemand dont le siège français est à Toulouse veut mettre en avant des innovations portées par des start-up du Village.

Un peu plus d’un an après son ouverture, le Village by CA situé sur les allées Jules Guesdes a enregistré les signatures de deux nouvelles grandes entreprises établies à Toulouse et qui rejoignent le club des partenaires : CGI en avril et depuis lundi 14 mai, Continental Automotive France. Cette signature intervient dans le cadre du programme Co-Pace porté par la société allemande et qui aide les start-up à développer des produits qui pourraient être intégrés aux technologies commercialisées par le groupe.

« L’objectif de ce partenariat de trois ans est de se rapprocher des start-up qui favorisent l’open innovation », explique Gilles Mabire, le nouveau directeur général de Continental Automotive France basé à Toulouse. « Notre crédo est de développer la mobilité connectée et durable. Nous croyons beaucoup à l’open innovation mise en avant par les start-up. De ces nouvelles pousses, nous retenons leur souplesse et leur agilité à trouver des solutions que l’on souhaite appliquer chez Continental », poursuit Gilles Mabire.

Solutions pour stocker l’énergie et intelligence artificielle

De son côté la maire du Village by CA, Lamya Benkirane, se félicite de ce partenariat « qui doit être un échange de services par l’open innovation. C’est une approche ’win win’ qui permet à la fois aux grands groupes de s’inspirer de nouveaux modèles pour faire évoluer les leurs et à la fois aux start-up de bénéficier du potentiel commercial des réseaux et de l’expertise des entreprises matures. Dans les mois à venir nous serons amenés à multiplier ce genre d’initiatives ».

Ce programme d’intrepreneuriat a pour objectif de faire émerger des projets qui pourront donner lieu à des spin-off ou de déboucher sur de nouveaux produits. Les projets sur lesquels Continental Automotive souhaite travailler concernent le smart grid, les solutions pour stocker l’énergie dans les véhicules autonomes ou encore le développement de l’intelligence artificielle dans la mobilité.

« A terme, nous souhaitons développer un pôle sur la mobilité du futur pour favoriser l’émergence d’idées nouvelles et d’innovations en la matière », poursuit encore Gilles Mabire avant de préciser. « L’idée n’est pas d’accaparer ces solutions mais de les faire évoluer ». D’où le lancement d’un appel à candidatures. Valide jusqu’au 30 juin, il permettra à trois nouvelles start-up d’intégrer le Village by CA dès septembre 2018.
Philippe Font

Sur la photo : Gilles Mabire, CEO chez Continental Automotive, et Nicolas Langevin, directeur général du Crédit agricole 31. Crédits : DR