ToulÉco

Publié le mercredi 1er avril 2015 par Martin Venzal

Un consortium sino-belge candidat au rachat de la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi

Pour en assurer les coûts d’exploitation, une partie du capital de la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi va être cédée. Des investisseurs belges et chinois sont sur les rangs.
La nouvelle doit être officialisée ce mercredi 1er avril dans l’après midi : la cathédrale Sainte-Cécile d’Albi va ouvrir une partie de son capital à compter de l’année prochaine. Objectif : assurer le financement des travaux et des coûts d’exploitation nécessaires au bon entretien de l’édifice historique. (...)