Logement social. Les aides au logement, le sujet qui divise

Dossier Web 2/5

Alors que l’État a provoqué un tollé avec la réforme de l’APL, les bailleurs sociaux affichent des positions différentes sur la question. Certains réclament sa suppression tandis que d’autres demandent une réforme plus en profondeur du financement du logement social.

Pour Franck Biasotto adjoint au maire de Toulouse, en charge du logement, le système actuel ne fonctionne plus. « Je suis favorable à la suppression totale des APL. L’aide à la personne est un puits sans fond, il faut transférer le montant des allocations vers les bailleurs sociaux pour qu’ils puissent construire plus et mieux. Moins d’aide à la personne, plus d’aide à la pierre, l’État pourra ainsi (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Dossier-Logement-social-J2-Logement-social-qui-finance-quoi,23672