En avril, Airbus continue d’engranger des commandes mais peine sur les livraisons

Airbus, engagé dans une remontée en cadence, a engrangé en avril 98 nouvelles commandes. Le constructeur, dont la production en fin d’année 2021 atteignait un rythme mensuel de quarante-cinq appareils de la famille A320, compte passer à soixante-cinq avions à l’été 2023. Mais il n’a livré que 48 appareils en avril, dont trente-sept A320, possible signe de difficultés de la chaîne de fournisseurs, fragilisée par la pandémie, à augmenter la production. Sur les quatre premiers mois de l’année, l’avionneur a livré 190 appareils à cinquante-quatre clients. Parmi eux, deux long-courriers A350 officiellement livrés à la compagnie Aeroflot demeurent à Toulouse en raison des sanctions européennes à l’encontre de la Russie. Il compte livrer 720 avions au total en 2022.

Airbus a par ailleurs rayé de son carnet de commandes un long-courrier A350 dont Qatar Airways a refusé de prendre livraison. Les deux groupes s’affrontent en justice dans le cadre d’un litige sur la dégradation de surfaces de fuselage de certains A350. Côté commandes, Airbus a continué sa moisson avec 98 commandes en avril. Celles-ci comprennent notamment la méga-commande du loueur basé à Singapour BOC Aviation pour vingt A320neo et soixante A321neo, dont dix dans sa version à long rayon d’action (A321 XLR), ainsi que quatre avions-cargos A350F commandés par Air France.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/En-avril-Airbus-continue-d-engranger-des-commandes-mais-peine,34207