« L’échec entrepreneurial doit être enfin valorisé en France ! »

Retrouvez cet article Midenews sur le site de notre partenaire :

Henry Ford, Soichiro Honda, Walt Disney ou encore Akio Morita, le fondateur de Sony : ils ont en commun d’avoir coulé plusieurs entreprises avant de rencontrer le succès. En France, où un entrepreneur qui a échoué est à priori hors jeu, l’association Second Souffle travaille depuis un an à la valorisation de cette expérience. Les explications de son Président, Dimitri Pivot.

Dimitri Pivot, pourquoi créer une association sur l’échec entrepreneurial en France alors que cela reste très mal vu dans ce pays ?

Dimitri Pivot : Tout d’abord parce que l’échec entrepreneurial est une expérience professionnelle qui mérite d’être partagée alors que c’est effectivement un tabou. Cette expérience peut servir, par exemple, à savoir comment présenter son dossier devant un tribunal de (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/L-echec-entrepreneurial-doit-etre-enfin-valorise-en-France,11418