Politique et urbanisme : une voie sans issue ?

Un élu peut-il dessiner la ville, et diriger les projets des promoteurs ? Jean-Luc Moudenc et Daniel Benyahia, actuel adjoint en charge de l’urbanisme, rêvent à l’unisson de Montpellier, Nantes ou encore de Barcelone. Mais alors pourquoi est-ce que Toulouse s’immobilise sous le joug d’une architecture si molle ?

Pour Daniel Benyahia, les élus disposent de leviers qui peuvent orienter la qualité de l’urbanisme : « Nous pouvons initier des projets, ce qui est le cas des éco-quartiers. Ou acheter du foncier, comme à la Cartoucherie où 30 hectares ont été façonnés par la ville. » Les élus maîtrisent le foncier et (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Politique-et-urbanisme-une-voie-3577