Près de Toulouse, un Été indien pour des vendanges bio

C’est ce que nous sommes allés vérifier auprès d’un talentueux vigneron de Fronton, Marc Penavayre qui nous a chaleureusement accueilli dans les coulisses de son domaine Château Plaisance.

Situées à une vingtaine de kilomètres de la place du Capitole, sur la commune de Vacquiers, les vignes de Marc Penavayre vivaient encore la semaine dernière au rythme des cliquetis des sécateurs de ses vendangeurs. Pourtant démarrées assez tôt le 3 septembre dernier, au gré d’un été indien à rallonge, cette année au domaine de Château Plaisance on a fait durer les vendanges le plus souvent à la main, ce qui est assez rare dans le coin...
La récolte s’est donc prolongée comme pour mieux savourer l’exceptionnel millésime qui s’annonce. Il faut dire qu’ici, cet ingénieur agronome reconverti viticulteur pour continuer à faire vivre le domaine familial a choisi de ne compter ni son temps, ni son énergie pour produire du bon le plus naturellement possible, d’ailleurs Château Plaisance a amorcé sa conversion bio depuis 2005.
Si Château Plaisance ne s’étale pas dans les rayons des hypermarchés, en revanche de nombreux restaurateurs l’accueillent sur leur table depuis quelques années déjà et chaque année près de 150.000 bouteilles sont vendues dans 15 pays différents. Un succès à taille humaine en quelque sorte.
Sylvie Lagarrigue-Berger
Reportage photo d’Hélène Ressayres - DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco.fr/Pres-de-Toulouse-un-Ete-indien-1904