Toulouse. Quand les jeunes chefs s’émancipent des réseaux traditionnels

Ils sont passés à la télé ou se sont démarqués par un concept original. Parfois, c’est grâce aux chefs chez qui ils se sont formés qu’ils ont pu démarrer. Quelquefois, ils se regroupent, pour gagner en vi­sibilité. Exemple avec Copains comme Cochons à Toulouse.

Souvent loin de l’univers des étoi­lés et des grandes familles de la restauration, de jeunes chefs talentueux tentent de s’impo­ser dans la galaxie des tables toulousaines. L’ex-candidat de Masterchef Simon Carlier a bénéficié de son aura médiatique, en rem­plissant tous les soirs sa première adresse, près du Capitole. À l’été 2014, il a ouvert un second restaurant, Solides, avec sa soeur Gaëlle Carlier et (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Quand-la-jeune-generation-s-emancipe-des-reseaux-traditionnels,20768