ToulÉco

Publié le dimanche 1er septembre 2019 à 19h30min par Audrey Sommazi

Aéronautique. L’export, le nouvel axe de développement d’Excent depuis Toulouse

article diffusé le 30 juin 2019

Développer sa présence à l’international, tel est l’un des quatre objectifs du plan stratégique Next instauré par Excent, l’intégrateur de solutions industrielles pour l’aéronautique basé à Colomiers, près de Toulouse.

Avec un chiffre d’affaires qui bondit de 66 % sur les cinq dernières années pour s’établir à 70 millions d’euros en 2018, Excent enclenche la vitesse supérieure. Après le premier programme de croissance, appelé Excentive 1000, qui a fait ses preuves, l’intégrateur columérin de solutions industrielles pour l’aéronautique se structure et lance un nouveau plan stratégique.

Baptisé Next, ce dernier, qui s’est déployé en janvier dernier pour une durée de trois ans, vise quatre objectifs. Parmi eux, l’enrichissement de la gamme de produits du groupe. Ce qui signifie que dans le cadre du projet Innov, une sorte de fablab et d’incubateur de start-up, les collaborateurs sont invités à soumettre des idées en interne, avec un financement à la clé.

Le développement à l’étranger des activités de cette ETI est un autre enjeu. « Nous mettons en place une stratégie commerciale pour nos cinq sites ouverts aux Etats-Unis, au Mexique, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Roumanie », explique Eric Lehmann, directeur du business développement. Alors que l’activité marocaine a l’arrêt, Excent ne se refuse pas de lorgner en direction de la Chine, de l’Espagne ou encore du Canada.

Si l’aéronautique est et reste l’un des leviers de croissance dans les pays ciblés, avec 50 % du chiffre d’affaires il n’est pas le seul. Excent prévoit de diversifier son offre dans les secteurs des transports (qui assurent déjà 20 % du résultat), de l’énergie (20 %) et la Défense ( 10%).
Avec cette nouvelle phase de déploiement, l’entreprise table sur 100 millions d’euros de chiffre d’affaires et les 1000 collaborateurs à l’horizon 2022.

Deux exemplaires Jacxson vendus

Fondé en 1990 par l’actionnaire majoritaire Philippe Chaumès, Excent étudie et réalise des équipements in situ pour le compte des clients. Il installe également pour les grands donneurs d’ordre ( Airbus, Dassault, Zodiac, Daher, etc.) des moyens de manutention et de maintenance ainsi que des bancs d’essai. A son actif, la conception des trois lignes d’assemblage du moteur Leap de Safran Aircraft Engines sur le site de Villaroche, en Seine-et-Marne.

Enfin, l’entreprise conçoit des produits qu’elle commercialise en nom propre. Une gamme de chariots de différentes capacités de levage appelée Jacxson a été certifiée par Airbus en 2018. Et l’un des deux premiers exemplaires a été vendu à la compagnie aérienne Lufthansa.

Excent compte neuf agences en France et trois en Occitanie : le siège à Colomiers, près de Toulouse, avec quatre-vingt personnes et à Figeac (Lot) avec une cinquantaine de collaborateurs. Le site de Pujaudran (Gers), inauguré en juin 2018, emploie 160 salariés.
Audrey Sommazi

Sur la photo : un salarié du nouveau site de Pujaudran, dans le Gers. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco

P.S. :

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.