ToulÉco

Publié le lundi 13 mai 2019 à 18h27min par Johanna Decorse

Depuis l’Aude, Contain Life reconditionne des containers maritimes en habitations

Spécialisée dans les constructions éco-responsables à partir de containers maritimes, la société audoise Contain Life a commencé sa production en octobre dernier dans son atelier de Trèbes. Elle livrera courant avril 200m2 de bureaux à son premier client.

L’idée a germé lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande. A son arrivée à Christchurch, Jean-Baptiste Jarretou découvre que la cité côtière, dévastée par plusieurs tremblements de terre, a reconstruit son centre historique à l’aide de containers maritimes. De retour en France, le jeune Audois âgé aujourd’hui de 27 ans, titulaire d’un master Droit des affaires, décide à son tour de reconvertir des caissons de transport en fin de vie en habitations alternatives et écologiques. Mûri au sein de l’incubateur Créaude, à Carcassonne, aux côtés de son partenaire, le cabinet d’ingénierie thermique Aérébat, le projet débouche en 2016, avec le soutien de la Région, sur un prototype qui signe aussi le lancement de la société Contain Life.

Son innovation réside dans un système d’isolation testé durant plusieurs mois en laboratoire à des températures extrêmes et inspiré de celui des satellites, « Un container est une caisse métallique, inchauffable l’hiver et qui devient un four l’été à cause de la conductivité thermique. A l’inverse de la construction traditionnelle qui emmagasine l’énergie dans les murs, nous avons mis au point une double isolation, à l’intérieur avec de la laine de roche et à l’extérieur, avec un bouclier thermique composé de treize feuilles d’alu qui rejettent les super calories », explique Jean-Baptiste Jarretou.

Carnet plein en 2019

Installée à Trèbes, Contain Life a démarré la production de ses habitations sur mesure en octobre 2018. Elle a livré mi-avril sa première commande de 200m2 de bureaux à l’Union départementale des associations familiales de l’Aude (Udaf). Depuis janvier, la jeune société a reçu quelques trois cents demandes de devis et à d’ores et déjà rempli son carnet de commandes pour l’année avec trois locaux de stockage, trois maisons individuelles, un studio de jardin et deux cuisines professionnelles à réaliser.

« Pour l’instant, 90% de nos clients sont des particuliers séduits par le côté durable de notre démarche. En recyclant des containers qui ne servent plus, nous économisons des matériaux de construction et ceux que nous utilisons sont éco-responsables contrairement à nos concurrents qui ont recours pour l’isolation à de la mousse polyuréthane, moins coûteuse mais toxique. D’autre part, la production est centralisée à 80% dans notre atelier ce qui réduit les émissions », détaille Jean-Baptiste Jarretou.

Vendues entre 1300 et 1500 euros TTC le mètre carré, les habitations Contain Life affichent des délais de livraison d’environ cinq mois pour une surface de 200m2. La société audoise qui emploie trois salariés, prévoit de recruter en 2019 pour développer un pôle commercial et un bureau d’étude technique. Elle vise un chiffre d’affaires d’1 million d’euros d’ici 2020.
Johanna Decorse

Sur les photos : Contain Life s’approvisionne en containers en fin de vie auprès de compagnies de transport maritime basées à Fos-sur-Mer. Crédits : DR