ToulÉco

Publié le mardi 16 avril 2019 à 18h00min par Johanna Decorse

Occitanie. Reprise des travaux de mise en sécurité de la mine de Salau

Les travaux de mise en sécurité de l’ancienne mine de tungstène de Salau, en Ariège vont reprendre.
Ils avaient été interrompus en octobre dernier suite à la décision du tribunal administratif de Toulouse de suspendre l’arrêté préfectoral qui autorisait Variscan Mines, filiale de la société australienne Apollo Minerals, à les mettre en oeuvre. La préfecture vient de délivrer au titulaire du permis d’exploration une nouvelle autorisation pour la poursuite du chantier et notamment l’installation d’un système de ventilation.

« Les améliorations de ventilation requises pour soutenir les activités d’exploration sont minimes et comprennent l’installation d’un ventilateur au niveau 1430, de deux portes de ventilation et de deux murs. Les travaux de mise en sécurité permettront également de réparer les supports miniers, de sécuriser les zones de travail pour l’exploration et de terminer l’installation des communications d’urgence », souligne Mines du Salat, filiale d’Appolo Minerals en charge de partie opérationnelle.

A l’issue de ces travaux qui devraient durer un mois, une étude finale sur l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité sera réalisée par des tiers-experts approuvés par l’État pour évaluer l’existence de minéraux contenant de l’amiante. Le risque sanitaire lié à la présence d’amiante dans la roche est l’un des principaux arguments portés par les opposants au projet de réouverture de l’ancienne mine ariégeoise fermée en 1986.