ToulÉco

Publié le lundi 8 août 2016 à 18h30min par Philippe Font

La région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées détaille son plan d’aides aux entreprises du BTP

article diffusé le 10 mars 2016

Carole Delga a détaillé le dispositif du plan Marshall consacré à relancer l’activité des entreprises du BTP en région. En plus d’une enveloppe de 800 millions d’euros, des mesures vont être mises en place pour les PME.

« L’objectif de ce plan Marshall est de soutenir un secteur qui a perdu beaucoup d’emplois ». En détaillant le dispositif d’aide de 800 millions d’euros en 2016 au secteur du bâtiment et des travaux publics, la présidente de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées veut corriger une tendance qui veut que « la commande publique a beaucoup baissé depuis quelques années ».

Sur cette enveloppe globale, « en autofinancement et en ayant recours à l’emprunt bancaire », assure Carole Delga, 500 millions concernent des projets sous la maîtrise d’ouvrage de la Région et 310 millions en co-financement avec d’autres partenaires comme l’État ou les départements. Les nouveaux chantiers vont se concentrer essentiellement sur la construction ou la rénovation de bâtiments d’enseignement et de logements étudiants. Ainsi, la reconstruction du lycée Joffre à Montpellier, la réfection du lycée La Découverte à Decazeville, et sur les infrastructures de transport.

Selon Carole Delga, la construction de routes ou de déviations, comme l’élargissement de la section Rangueil-Lespinet ou les travaux sur la RN 88, qui étaient actées sous les mandats précédents seront donc accélérées. Le volet rénovation énergétique des habitations des particuliers a également été intégré avec la mise en place d’un nouvel écochèque.

Un plan Marshall bis en 2017 ?

« Cela devrait permettre de faire travailler les petites entreprises sur l’ensemble du territoire », précise Agnès Langevine, vice-présidente en charge de la transition écologique et énergétique. Au delà de l’aspect financier, le plan Marshall prévoit aussi un panel de mesures pour aider les PME et les TPE : un site internet dédié informera tous les six mois les entreprises sur l’ouverture des futurs marchés publics, avec la mise en place de l’allotissement qui permet aux petites entreprises de se positionner sur des chantiers adaptés à leur taille.

La Région a également décidé de favoriser des facilités de paiement, comme l’augmentation de l’avance forfaitaire qui passe de 20 à 30%. D’ici la fin du mois un groupe de travail va être constitué avec les banques régionales afin de mettre en place des produits financiers adaptés aux petites entreprises. Alors que sur les 800 millions d’euros budgétés en 2016, 500 sont déjà affectés, la Région réfléchit déjà à reconduire ce plan Marshall en 2017.
Philippe Font

Sur la photo : L’enveloppe de 800 millions d’euros débloquée par le Conseil régional est destinée à redynamiser le secteur du BTP. Crédit : Hélène Ressayres - ToulÉco

Pour Thierry Le Friant, le président régional de la FRTP (Fédération régionale des travaux publics), l’annonce de Carole Delga va dans le bon sens. « Certaines opérations inscrites au contrat de plan vont être accélérées grâce à ce plan Marshall », se félicite-t-il estimant que les mesures décidées par la nouvelle présidente de région devraient permettre « de maintenir 1500 emplois » dans le secteur des travaux publics.