Bosch Rodez supprime 750 postes et tourne la page du diesel

Les syndicats de Bosch Rodez ont signé jeudi 9 décembre l’accord de transition, actant la suppression de 750 emplois sur les 1250 que compte le site spécialisé dans la fabrication de​ buses et injecteurs pour moteurs diesel. ​« Mon syndicat était contre mais on n’a pas eu le choix. Les salariés l’ont accepté en majorité voulant éviter les licenciements », admet, contraint, Jérôme Pouget, délégué syndical (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Bosch-Rodez-supprime-750-postes-et-tourne-la-page-du-diesel,32755