Législatives 2017. En Haute-Garonne, le Parti socialiste a tout à perdre

Le PS réussira-t-il à conserver ses neuf sièges dans le département ? Une interrogation pour Catherine Lemorton, candidate à sa réélection dans la première circonscription, et aux instances fédérales du PS31. Dans un contexte défavorable, ils espèrent un sursaut du parti.

Le PS a réalisé 8,37% en Haute-Garonne aux présidentielles, à peine deux points de plus qu’au niveau national. Mais Catherine Lemorton a l’assurance de celles qui briguent un troisième mandat. Certes, elle n’a pas les trente-cinq ans de mandats cumulés d’un Gérard Bapt (deuxième circonscription), mais elle fait partie des figures locales du PS, tout comme Martine Martinel (quatrième circonscription). (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte

Source : https://www.touleco.fr/Legislatives-217-En-Haute-Garonne-le-Parti-socialiste-a-tout-a,22110